emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Travaux publics : un début d’année au beau fixe

 | par Nathalie Perrier

Travaux publics : un début d’année au beau fixe
La FNPT estime que les entreprises de Travaux Publics devront recruter 200 000 collaborateurs dans les 5 prochaines anne?es.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La croissance de l’activité dans les travaux publics poursuit sa bonne lancée début 2019, portée tant par le secteur public que le privé.

La croissance est là, et bien là. Les chiffres, dévoilés au printemps par la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) dans son bulletin de conjoncture pour le premier trimestre 2019, le confirme : la croissance est solide. L’activité a progressé de 16% sur les 3 premiers mois de l’année, comparée à la même période en 2018. Sur le seul mois de mars, elle affiche une croissance de 17% sur un an.

Les travaux réalisés en matière d’infrastructures, que ce soit le Grand Paris Express (GPE), le Plan France très haut débit ou encore le plan de relance autoroutier, expliquent en grande partie cette dynamique. Celle-ci doit aussi beaucoup aux investissements du secteur privé et des collectivités locales.

« Cette dynamique doit se poursuivre pour rattraper le retard pris depuis plusieurs années, notamment dans l’entretien des réseaux, estime la FNTP. A ce titre, la loi d’orientation des mobilités, actuellement en cours d’examen par le Parlement, devra envoyer un signal fort en matière d’investissement en infrastructures et de cohésion territoriale. »

200 000 postes à pourvoir dans les cinq ans

Du côté des prises de commandes, le volume se stabilise en mars 2019. Mais, l’évolution des prises de commandes, perturbée par l’attribution du lot 16-1 du Grand Paris Express (1,8 Md€) en février 2018, reste difficile à interpréter. La tendance semble positive, d’après la FNTP. Selon les résultats de l’enquête d’opinion d’avril 2019, les carnets de commandes au T1 2019 continuent de se remplir et se situent en moyenne au niveau national autour de 6,6 mois de travail toutes spécialités confondues.

En toute logique, le secteur recrute. En lien avec le dynamisme de l’activité, les heures totales travaillées (ouvriers permanents + intérimaires) progressent nettement (+6,5% en mars et +7,6% au T1 2019) tirées par les heures travaillées par les ouvriers permanents (+8,0% en mars et +7,8% au T1 2019) et par les heures intérimaires (0,2% en mars et +4,6% au T1 2019). Dans ce contexte, les embauches d’ouvriers permanents se poursuivent (+1,8% en mars et au premier trimestre 2019).

D’après l’enquête d’opinion d’avril 2019, ces recrutements devraient se poursuivre dans les mois à venir puisque près d’un chef d’entreprise sur deux est contraint de limiter sa production faute de personnel. La FNPT estime que les entreprises de Travaux Publics devront recruter 200 000 collaborateurs dans les 5 prochaines années.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

MisterTemp' s'impose dans le BTP

MisterTemp' s'impose dans le BTP

Rémunération : les mobilités qui payent

Rémunération : les mobilités qui payent

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2459 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X