emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Conducteur de Travaux

Témoin : Lionel Da Silva, 27 ans, conducteur de travaux chez SCAM TP, Toulouse

 | par 

Témoin : Lionel Da Silva, 27 ans, conducteur de travaux chez SCAM TP, Toulouse
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’attirance de Lionel Da Silva pour la filière BTP trouve son origine dans son goût pour les choses concrètes : « La construction est un métier de production pure. Voir un bâtiment sortir de terre permet de garder une trace de son travail », explique le jeune homme de 27 ans. C’est donc logiquement qu’il opte pour un DUT en Génie Civil une fois le bac en poche. « J’ai eu la possibilité de travailler en tant que chargé d’études dans des bureaux à la sortie, mais j’ai préféré rester dans la filière travaux et me perfectionner. J’ai donc suivi un IUP en Génie Civil et Infrastructures par la suite », relate-t-il. Après un stage de fin d’études chez Vinci, il intègre la société SCAM TP, PME de 250 salariés spécialisée dans le réseau, à Toulouse. Cela fait maintenant pratiquement quatre ans qu’il y officie en tant que conducteur de travaux au sein du pôle traitement de l’eau. Il gère des chantiers de stations d’épuration qu’il remet clef en mains à ses clients, dont la majeure partie sont issus du domaine public. Sa fonction ? « Une fois que le marché a été attribué, je récupère chaque chantier avec une enveloppe déterminée. A moi de faire rentrer les travaux à l’intérieur de ce budget, voire de l’améliorer, afin que la marge de l’entreprise soit la plus conséquente possible. Comment ? En optimisant les délais, par exemple. Je me dois de rendre des comptes soit au contrôleur de gestion, soit au directeur de service », détaille t-il. Cette mission lui impose un travail de management et de gestion des équipes de plus en plus pointu car les budgets de l’argent public ne sont plus ceux d’autrefois, compte-tenu de la conjoncture actuelle. Il doit également joindre une dimension administrative à ses compétences techniques, « notamment au niveau juridique. Il me faut connaître le code des marchés public », souligne t-il. S’il espère à long terme évoluer vers un poste de responsable de service, il apprécie « le surplus de liberté » qu’offrent les PME comparé aux majors.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Aéronautique : ces profils très recherchés

Aéronautique : ces profils très recherchés

Aéronautique : ingénierie recherchée à tous les niveaux

Aéronautique : ingénierie recherchée à tous les niveaux

Aéronautique, les métiers d’aujourd’hui…et de demain

Aéronautique, les métiers d’aujourd’hui…et de demain

Les ingénieurs informaticiens restent toujours très recherchés

Les ingénieurs informaticiens restent toujours très recherchés

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2652 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X