emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Témoignage

 | par 

Témoignage
Technicien
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Mylène Millereux, 25 ans, chef de chantier chez Colas, filiale centre-Ouest

« Je passe 99% de mon temps sur le chantier avec les équipes »

Au départ, Mylène Millereux se sentait plutôt attirée par les métiers du bâtiment. Mais au cours de son DUT en génie civil à Bourges, elle a eu l’occasion de découvrir les travaux publics lors d’un stage chez Colas. Un univers professionnel qui lui a plu et qu’elle a continué à explorer en licence professionnelle en travaux publics à Egletons, qu’elle a suivi en alternance, toujours chez Colas. A l’issue de son cursus, elle a intégré le groupe de travaux publics en octobre 2009. « Mon travail se passe à 99% sur le chantier avec les équipes. J’organise le chantier, je répartis les tâches, je manage. Avant le démarrage d’un chantier, il y a une phase de travail avec le conducteur de travaux pour préparer les travaux sur site, établir le planning ». La jeune femme apprécie la diversité des techniques qu’elle approche au cours des différents chantiers qu’elle a déjà effectués. Parmi les gros projets, elle a passé un an et demi à Tours pour le chantier de la mise en place du tramway.  « Chaque chantier est l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau, de voir aussi l’évolution de son travail, puis son aboutissement ». Bien sûr, la vie d’un chantier n’est pas de tout repos : une machine qui tombe en panne, du personnel absent, des conditions météorologiques qui bloquent l’avancée des travaux. « La mission du chef de chantier, c’est aussi de toujours savoir réagir aux situations qui se présentent, pouvoir avancer dans son planning. Ce n’est pas toujours évident mais c’est une habitude qui se forge au fur et à mesure. Par exemple, je garde des petites finitions de côté qui pourront être faites lors de moments de creux ». Quant au fait d’être une femme dans un milieu encore majoritairement masculin, Mylène Millereux assure que cela ne pose pas de problèmes. « Il y avait déjà deux femmes à mon poste avant moi, elles ont sans doute défriché le terrain ».

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3178 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X