emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

Secteur du BTP : une bonne image auprès des jeunes

 | par Laure Martin

Secteur du BTP : une bonne image auprès des jeunes
Plus des deux tiers des Français âgés de 20 à 35 ans (69 %), ont une bonne opinion du secteur du BTP
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le groupe français de BTP, Nouvelles générations d’entrepreneurs (NGE), a créé avec la société d’études et de conseil BVA, le premier baromètre(1) d’affinité des jeunes de 20 à 35 ans. Objectif : suivre chaque année leurs attentes et l’image qu’ils ont du secteur du BTP. Les résultats sont encourageants.  

Selon le baromètre NGE-BVA, plus des deux tiers des Français âgés de 20 à 35 ans (69 %), ont une bonne opinion du secteur du BTP. Le niveau de détracteurs est assez faible puisque seuls 2 % des Français âgés de 20 à 35 ans déclarent en avoir une « très mauvaise opinion ».  Les Français ayant une bonne opinion du secteur de la construction et du BTP, ont également une bonne image du secteur de l’informatique (89%) et de l’hôtellerie (87%). Les secteurs de l’automobile, de l’industrie et de l’immobilier recueillent eux trois quarts d’opinions favorables. Seul un répondant sur deux (45%) a une bonne opinion du secteur de la banque, finance, avec 15% en ayant une « très mauvaise opinion ». 
 

"Travailler sur du concret"

L’image du secteur se structure principalement autour de ces différents atouts. Ainsi, pour 92 % des sondés, le secteur propose des métiers dans lesquels il est possible de travailler sur des projets concrets. Pour 90 % des répondants, il est créateur d’emplois, pour 88 % des répondants, il propose des emplois dans une large diversité de métiers et pour 80 % d’entre eux, il offre de bonnes opportunités de carrière. Les métiers proposés y sont également mis en avant puisqu’ils sont divers (88%), accessibles à tous niveaux de qualification (86%), d’avenir (85%) et aussi bien manuels qu’intellectuels (84%). 
Les traits d’image jugés moins favorablement : le fait que les emplois y sont rémunérateurs (60%), aussi bien pour des femmes que pour des hommes (55%) ou qu’ils permettent de travailler près de chez soi (55%). Sur ces points, une opinion plus favorable se dessine auprès de ceux ayant déjà travaillé dans le secteur.

Un secteur engageant

Un répondant sur deux accepterait de travailler dans le secteur si l’occasion se présentait. Une propension plus forte chez ceux y ayant déjà travaillé et chez les hommes, moindre chez les femmes et chez les inactifs (en particulier les plus jeunes).
Si les répondants sont très partagés quant au fait d’accepter d’y travailler si l’occasion se présentait, ils sont une très large majorité à déclarer qu’ils recommanderaient le secteur à un proche (87% dont 23% certainement).
Parmi les jeunes âgés de 20 à 35 ans et ayant une bonne image du secteur de la construction / BTP, trois dimensions sont recherchées en priorité dans un emploi : un travail épanouissant (56%), une bonne rémunération (65%) et la sécurité de l’emploi (48%). Une hiérarchie qui diffère assez peu selon les profils, même si les femmes cherchent plus particulièrement un travail épanouissant ainsi que la possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée.
En créant ce sondage, l’enjeu pour NGE est triple : prendre régulièrement la mesure des aspirations de cette génération clé que représentent les 20-35 ans, enrichir la culture d’entreprise de NGE et maintenir un rythme soutenu de recrutement pour accompagner la forte croissance du groupe - NGE vise 10 000 nouvelles embauches en France d’ici 2024. Pour Antoine Metzger, président de NGE, « consulter les nouvelles générations d’actifs, c’est se donner l’opportunité de se remettre en question, pour rester toujours au plus près de ce qui fonde la réussite des Nouvelles Générations d’Entrepreneurs à savoir la collaboration inter-générations au service d’ouvrages et d’infrastructures durables pour nos clients. »
 
Laure Martin 
(1) Enquête BVA réalisée du 8 au 11 janvier 2020 auprès d’un échantillon représentatif de 806 jeunes ayant une bonne image du secteur du BTP, issu d’un échantillon de 1113 jeunes de 20 à 35 ans.
 
Pour lire le rapport complet cliquez ici.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE vise toujours 10 000 recrutements d’ici 2024

NGE vise toujours 10 000 recrutements d’ici 2024

Déconfinement : quel avenir pour le business digital ?

Déconfinement : quel avenir pour le business digital ?

Télétravail : l'indispensable argument pour convaincre les candidats ?

Télétravail : l'indispensable argument pour convaincre les candidats ?

L'avenir est-il dans le télétravail ?

L'avenir est-il dans le télétravail ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2537 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X