emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans le BTP

Production industrielle, travaux, chantier : quels salaires pour les cadres ?

 | par 

Production industrielle, travaux, chantier : quels salaires pour les cadres ?
Les cadres de chantier en poste ont un salaire qui varie entre 36 000 euros et 80 000 euros par an
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a rendu publique fin 2018 son étude sur l’emploi des cadres et leurs salaires par secteur. Dans le domaine de la production industrielle, des travaux et des chantiers, les écarts sont conséquents

Cadre de chantier

Les cadres de chantier en poste ont un salaire qui varie entre 36 000 euros et 80 000 euros par an (part fixe et variable). Ils sont 30 % à avoir une part variable sur leur salaire. Pour 33 % d’entre eux, elle concerne une prime sur objectif, pour 4 % une commission sur le chiffre d’affaires et pour 10 % d’autres éléments de salaire variable.

Les caractéristiques individuelles des cadres ont une forte influence sur leur rémunération annuelle brute. Les moins de 40 ans vont percevoir un salaire compris entre 35 000 et 60 000 euros, tandis que la fourchette se situe entre 38 000 et 90 000 euros pour les 40-49 ans. Les 50 ans et plus ont une rémunération annuelle brute qui varie entre 40 000 et 89 000 euros. Ces salaires varient aussi en fonction des missions des cadres de chantier, qui sont elles aussi très diversifiées : 42 % d’entre eux assurent une responsabilité hiérarchique, 36 % de l’animation d’équipe, 67 % de la gestion de budget et 24 % ont une mission de dimension internationale.

Les disparités sont par ailleurs notables entre les femmes et les hommes. Si ces derniers vont percevoir un revenu compris en moyenne entre 36 000 et 80 000 euros, les femmes, elles, sont lésées puisque leur salaire varie de 35 000 à 60 000 euros.

Concernant les salaires à l’embauche, en 2017, 80 % de nouveaux recrutés ont perçu une rémunération qui se situe entre 29 000 et 60 000 euros. En 2017, 31 % des salaires a? l’embauche étaient supérieurs au maximum de la fourchette envisagée (entre 35 000 et 45 000 euros). Près d’un tiers des cadres recrutés sont parvenus a? négocier leur salaire notamment parce que cette fonction recrute plus fréquemment qu’en moyenne des cadres expérimentés : deux fois plus de cadres de plus de vingt ans d’expérience,  ils sont donc mieux préparés a? la négociation salariale.

 

Cadres de production industrielle

Du côté des cadres de production industrielle, les salaires annuels bruts (fixe et variable) varient de 37 000 euros à 78 000 euros, la part variable concernant 49 % d’entre eux. Là aussi, les caractéristiques liées à l’âge et au sexe font varier les salaires. Si les hommes vont être enclins à toucher une rémunération annuelle brute comprise entre 38 000 et 80 000 euros, les femmes voient leur salaire annuel compris entre 35 000 et 67 000 euros - la part des femmes représentant 14 % des cadres de production industrielle.

A l’embauche, en 2017, 80 % des salaires se situaient entre 32 000 et 54 000 euros. La majorité? des cadres recrutés (deux tiers des cas) ont obtenu un salaire dans la fourchette envisage?e (entre 35 000 a? 43 000 euros).  Toutefois un quart d’entre eux ont re?ussi a? ne?gocier un salaire au-dessus de cette fourchette. Dans cette fonction, les recruteurs se tournent plus fre?quemment vers les cadres de 10 a? 20 ans d’expe?rience (28 % contre 19 % en moyenne), qui ont donc plus de marges de ne?gociation. Les entreprises sont à la recherche des cadres disposant de compétences pour moderniser les appareils de production, en gestion de projet, mais également dans le management d’équipe. Au final, le salaire moyen obtenu est proche du salaire maximal envisage?.

 

Direction d’unité industrielle

Enfin, concernant les salaires des cadres en poste dans ce secteur, ils varient entre 47 000 et 130 000 euros brut annuel, pour la part fixe et variable. La part variable concerne 66 % des cadres avec des primes sur objectif, une commission sur le chiffre d’affaires ou d’autres éléments de salaire variable.
Cette rémunération varie en fonction de l’âge du cadre. Les moins de 40 ans ont un salaire annuel brut qui varie entre 42 000 et 100 000 euros, tandis que les plus de 40 ans ont une rémunération comprise entre 40 000 et 95 000 euros. Comme dans les autres domaines, les femmes, qui représentent 6 % des cadres, perçoivent un salaire qui varie de 40 000 euros à 95 000, contrairement aux hommes dont la fourchette salariale est beaucoup plus haute : entre 47 000 et 130 000 euros.

 

Laure Martin

Source : Apec

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Digitalisation et disparition des emplois : il faut anticiper

Digitalisation et disparition des emplois : il faut anticiper

Le train de demain : connecté et sécurisé

Le train de demain : connecté et sécurisé

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître

Intelligence artificielle : les emplois qui restent et ceux qui vont disparaître

Les métiers de l’assurance évoluent

Les métiers de l’assurance évoluent

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3111 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X