emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

Menuisier-agenceur : un métier en pleine évolution avec les normes écologiques

 | par 

Menuisier-agenceur : un métier en pleine évolution avec les normes écologiques
Le bois est un produit naturel mais cela ne suffit pas à rentrer dans le cadre d'une démarche verte
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Normes environnementales, automatisation de la production, arrivée du numérique... Focus sur le métier de menuisier-agenceur, qui vit une période de transition.

L'attrait des nouvelles technologies, un regain d'intérêt pour le matériau bois et les réalisations sur-mesure sont des tendances qui jouent actuellement en la faveur des menuisiers-agenceurs, relève Benoît Cauchard, responsable technique menuiserie intérieure et agencement à l'union des métiers du bois de la fédération française du bâtiment (UMB-FFB). "Le retour des aménagements sur-mesure, les nouvelles technologies intégrées, comme des têtes de lit avec écran pour les hôtels, permettent de regagner du terrain dans un domaine concurrencé par les industriels, les grands magasins et les entreprises européennes". Le secteur bois-ba?timent regroupe près de 65 000 entreprises et est en croissance, avec une progression du nombre de créations d’entreprises de 16% entre 2010 et 2015, note une étude de l'observatoire des métiers du BTP*.

Un peu plus de la moitié des effectifs est constituée de charpentiers et de menuisiers. Parmi ces derniers, les menuisiers-agenceurs, qui travaillent plus particulièrement sur les aménagements intérieurs. Le métier est sensible à la conjoncture. "La fin du crédit d'impôt pour la transition énergétique pour les fenêtres, ou le passage dans la loi Elan** de 100% à 20% de logements adaptés aux personnes handicapées ne sont pas de bonnes nouvelles pour le métier", illustre Benoît Cauchard. En raison de l'automatisation des ateliers notamment, le métier est aussi en train de se redéfinir.

Renforcer la créativité

Une des clés pour les professionnels pour s'adapter à ces changements est d'acquérir et d'entretenir de fortes compétences. L'étude de l'Observatoire des métiers du BTP en identifie plusieurs, comme de savoir mettre en œuvre les documents techniques unifiés (DTU) et appliquer les normes du métier. En 2016, un nouveau DTU a été publié pour les menuiseries intérieures en bois. Autre compétence importante, tenir compte des exigences environnementales.

"Le bois est un produit naturel mais cela ne suffit pas à rentrer dans le cadre d'une démarche verte. Il faut prendre en compte sa provenance, analyser le cycle de vie du produit, penser à son usage, son ergonomie", souligne Mathieu Hugon, responsable de l’institut européen de l’agencement, de la menuiserie et de l’ébénisterie des Compagnons du devoir et du tour de France. Mieux faire connaître le métier est aussi un gros chantier pour les professionnels du secteur.

"Nous voulons mieux communiquer, expliquer que nos métiers ont des débouchés dans les bureaux d'étude, permettent de créer sa propre société, ont à voir avec la création de meubles, le design", reprend Benoît Cauchard. La créativité est aussi un des crédos des Compagnons du devoir, qui ont développé une nouvelle formation à la création et au développement de projet pour les différents métiers de l'aménagement intérieur. "Si les ateliers sont appelés à s'automatiser de plus en plus, les compétences de création resteront l'apanage de l'humain. Nos formations ont un tronc commun qui aborde la menuiserie, le bâtiment, l'agencement, le mobilier, une polyvalence qui permet ensuite aux jeunes de choisir leur métier. Nous les formons aussi à la maîtrise des outils numériques, pas seulement pour qu'ils sachent les utiliser, mais aussi pour que le numérique soit au service de leur travail et qu'ils puissent aborder facilement n'importe quel logiciel", détaille Mathieu Hugon.

* Le secteur bois-bâtiment, état des lieux et cartographie des métiers, août 2018.

** évolution du logement, de l’aménagement et du numérique

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3466 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X