emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Maçon du bâti ancien, un métier ancré dans les territoires

 | par Coralie Donas

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les maçons du bâti ancien utilisent des matériaux naturels et des techniques traditionnelles pour réhabiliter des constructions patrimoniales. Leur objectif : restaurer sans laisser trace de leur passage.

 

De la terre crue, du granit, du pisé… Selon l’endroit où ils travaillent, les maçons du bâti ancien n’utilisent pas les mêmes matériaux. « Les techniques locales et régionales dépendent du type de pierre que l’on trouve dans le sol : le granit en Bretagne, le tuffeau dans le Saumurois, des briques de terre crue dans le pays toulousain, le pisé dans le lyonnais… », détaille Clément Lelièvre, responsable de l’institut des métiers de la maçonnerie chez les Compagnons du devoir.

 

Les maçons du bâti ancien réhabilitent des bâtiments en observant ce qui existe pour intégrer harmonieusement leurs interventions : réparations de murs, ajouts de portes et de fenêtres, ravalement de façades… « Notre rôle est de refaire les bâtiments à l’identique, notre intervention ne doit pas se voir », souligne Pascal Ferandez, formateur à la Maison des compagnons de Nîmes (Gard).

 

Maisons individuelles et châteaux

Les maçons du bâti ancien interviennent sur tous les bâtiments dits anciens, c’est-à-dire datant d’avant 1948, date à partir de laquelle la construction a commencé à s’industrialiser. Selon les régions, ils rénovent des corps de fermes, des longères, des mas, des capitelles, des bergeries, des murs de coupures, des murs de soutènement, mais aussi des logements. « Il y a beaucoup de maisons individuelles avec des façades en pierres dans les Hauts de France, à restaurer ou à entretenir », illustre Bernard de Grès, formateur au centre Afpa de Valenciennes (Nord).

 

Les maçons du bâti ancien peuvent aussi intervenir sur des châteaux et plus généralement dans le domaine du patrimoine historique. « Avec nos collègues tailleurs de pierre, nous intervenons sur des bâtiments patrimoniaux et nous travaillons avec des matériaux anciens comme la pierre et la chaux. Ce qui nous différencie de la maçonnerie traditionnelle, c’est l’amour de la pierre », appuie Pascal Ferandez. Les matériaux mis en œuvre dans la maçonnerie du bâti ancien constituent souvent une motivation pour les personnes qui se forment. « Les gens qui rentrent en formation sont attirés par les matières nobles », confirme Bernard de Grès.

 

Economies d’énergie

Le titre professionnel de maçon du bâti ancien offre des débouchés dans les entreprises de restauration des bâtiments historiques. « Ces entreprises recherchent des profils spécialisés, qui connaissent les pierres, savent poser des corniches, des pierres moulurées. Il faut maîtriser la manipulation des pierres, dans le respect de l’art ancien », reprend Bernard de Grès. Mais des maçons avec une formation initiale ou complémentaire de maçon traditionnel multiplieront les opportunités d’emplois, explique Clément Lelièvre. « Les entreprises artisanales préféreront embaucher des ouvriers polyvalents qui pourront s’adapter aux différents chantiers de l’entreprise et pourront aussi bien intervenir sur des bâtiments anciens que des bâtiments récents, ou travailler sur des chantiers de construction ».

 

Les compétences des maçons du bâti ancien, qui maîtrisent des techniques traditionnelles et recourent en partie à des matériaux sourcés localement, peuvent intéresser toutes les entreprises qui se penchent sur les économies d’énergie. « La prochaine réglementation thermique qui sera mise en œuvre, la RT 2020, favorise les matériaux de construction à faible impact carbone. Même si le bâti ancien n’est pas soumis à cette réglementation, les techniques traditionnelles, en particulier celles qui mettent en œuvre la terre crue et qui ont un impact carbone favorable, peuvent connaître un renouveau », souligne Clément Lelièvre.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3124 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X