emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Les perspectives d'emploi BTP dans l'intérim

 | par 

Les perspectives d'emploi BTP dans l'intérim
Pour arriver à ce constat, l’étude table sur un accroissement de la commande publique
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
D’après une étude de l'observatoire de l'intérim et du recrutement intitulée Métiers 2025, bilan de la dernière décennie et perspectives pour l’emploi intérimaire, le contexte économique général serait favorable au secteur de la construction.

Pour arriver à ce constat, l’étude table sur un accroissement de la commande publique et un contexte règlementaire qui facilite l’essor d’activités innovantes, notamment dans le domaine environnemental. Ce contexte économique général serait favorable pour le secteur de la construction.

 Plus précisément, le bâtiment bénéficierait d’une hausse des dépenses de rénovation et d’un regain d’investissement, corrèle?s a? l’amélioration, bien que limitée, du revenu des ménages et des profits des entreprises.  L’activité? dans les travaux publics quant a? elle serait soutenue par les investissements publics, qui se porteraient prioritairement sur les réponses aux besoins environnementaux (transports publics, infrastructures énergétiques...). « Ces projections se basent sur le scénario central de l’étude métiers 2022 de France Stratégie auxquels sont appliquées les hypothèses d’impact des processus de production » précise Alice Hélias, secrétaire générale de l’observatoire de l’intérim et du recrutement.

Ouvriers qualifiés et non qualifiés

Alors que le recours a? l’intérim est traditionnellement élevé? dans la construction, ces projections tablent sur un besoin d’intérimaires sur deux grandes populations. Mais pour des raisons différentes. Pour les ouvriers qualifiés le recours à l’intérim est poussé « par une difficulté de sourcing dans des délais très courts sur des métiers en tension » explique Alice Hélias. Les ouvriers non qualifiés sont, eux, recherchés notamment à cause du poids de la gestion RH. Contrats, habilitations et formations obligatoires poussent à utiliser l’intérim. « Cette double tendance n’est pas spécifique au secteur du bâtiment et se retrouve dans d’autres secteurs tels que le transport-logistique ».

Dans l’ordre, les principaux métiers du BTP occupés par les intérimaires étaient en 2015 les électriciens, les plombiers chauffagistes, les maçons et les ouvriers non qualifiés gros œuvre et second œuvre. En 2015, les intérimaires représentaient ainsi 4,1% de l’emploi de la construction, soit environ 66 000 emplois.

Pour la prochaine décennie, les projections réalisées tablent sur une amélioration du taux de recours a? l’intérim sur les principaux métiers concernés. Avec toutefois quelques nuances. En effet, si les plombiers chauffagistes affichaient un recul sur la décennie 2005-2015, la présente étude émet l’hypothèse d’un recul nettement moins marqué pour la suite. L’une des explications, selon Alice Hélias, tiendrait au fait que « Les nouveaux procédés permettraient à des professionnels polyvalents d’intervenir sur une partie de ces fonctions ». Ces métiers restent donc pour l’instant en tension et le recours à l’intérim assez élevé.

Une progression de l’emploi intérimaire de + 0,6%

De fait, la progression de l’emploi dans la construction s’élèverait a? 0,6% en rythme annuel sur la pe?riode 2015-2025.

Quant aux effectifs des profils qualifie?s (techniciens et agents de maitrise du BTP, ouvriers qualifie?s du second œuvre, électriciens), ils devraient augmenter également du fait des besoins du secteur pour mettre en œuvre les nouveaux matériaux et proce?de?s ainsi que les travaux de rénovations énergétiques.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Loi Elan : un impact sur les recrutements des bailleurs sociaux

Loi Elan : un impact sur les recrutements des bailleurs sociaux

« Vous aimez trouver des solutions techniques ? Devenez ingénieur génie civil ! »

« Vous aimez trouver des solutions techniques ? Devenez ingénieur génie civil ! »

Emploi des cadres : les recrutements en hausse

Emploi des cadres : les recrutements en hausse

« Les entreprises s’ouvrent un peu plus aux profils en formation continue »

« Les entreprises s’ouvrent un peu plus aux profils en formation continue »

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3150 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X