emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Les métiers de la ville et de l’immobilier cherchent des candidats

 | par 

Les métiers de la ville et de l’immobilier cherchent des candidats
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le cabinet d’audit et de conseil EY, la fondation Palladio et Business Immo publient la deuxième édition de leur enquête sur les métiers de la ville et l’immobilier. Une filière qui promet d’embaucher ces trois prochaines années mais peine à attirer des candidats.

De nombreux emplois seront à pourvoir ces prochaines années dans la ville et l’immobilier, c’est un des enseignements de l’enquête* menée par EY, la fondation Palladio et Business Immo. Les acteurs de la filière profitent de la reprise économique et 77% des dirigeants interrogés comptent embaucher les trois prochaines années. Dans le même temps, 68% d’entre eux soulignent des difficultés à trouver des candidats. « L’enquête montre la nécessité pour la filière d’attirer des talents, montrer ce que les organisations publiques et privées proposent en termes de carrière et d’innovation », relève Christophe Lasnier, senior manager au cabinet de conseil EY. L’originalité de cette enquête menée depuis deux ans est de rassembler huit secteurs qui composent l’immobilier et la ville, comme l’architecture, l’aménagement et l’urbanisme, la construction, la promotion et la gestion immobilière, ou encore l’ingénierie et le financement. « Il y avait un besoin de parler de cette grande filière aux étudiants, aux jeunes et aux moins jeunes qui ont envie de rejoindre ces métiers. C’est une filière qui se transforme et qui est très concernée par le numérique. Or elle fait souvent l’objet d’une connaissance partielle, à l’aulne des métiers de promoteur, de la gestion immobilière, de la construction et le grand public ne se rend pas compte de sa diversité », reprend Christophe Lasnier.


Une filière qui embauche


Mis ensemble, les huit secteurs représentent deux millions d’emplois, 10% du PIB et 3% de croissance. Ils représentent en tout plus de cent métiers. Les entreprises veulent recruter deux grandes familles de professionnels, les métiers du collectif et de la gestion de projets et les métiers techniques et spécialisés. Les postes les plus attendus sont ceux de chefs ou directeurs de projets dans l’ingénierie, responsables de programmes dans la promotion immobilière, conducteurs et ingénieurs de travaux dans la construction ou encore asset manager dans l’investissement. Les deux secteurs qui ont le plus de mal à attirer des candidatures sont la gestion de l’immobilier et l’ingénierie. « La gestion a peut-être une image moins bonne que d’autres domaines de l’immobilier, il s’agit de métiers du quotidien, de proximité où il est question d’entretien, d’optimisation énergétique. Concernant l’ingénierie, comme les volumes de recrutements sont en hausse dans toute l’économie, le manque de candidats est mécanique », observe Christophe Lasnier.  


Des emplois partout en France et à l’international


Des étudiants en immobilier (500 ont participé à l’enquête) et des dirigeants d’entreprise ont été interrogés sur leur perception de l’innovation dans leur filière. Les uns et les autres perçoivent la ville et l’immobilier comme un domaine moins novateur que l’automobile, la défense, ou l’industrie en général. « Les bouleversements à l’œuvre ne sont pas encore perçus, pourtant ils sont bien là, on le voit dans les appels à projets du Grand Paris, des Jeux Olympiques, le développement des métropoles, des nouveaux lieux de travail, des nouvelles offres de service… Les constructeurs travaillent avec les agriculteurs, qui eux-mêmes travaillent avec des artistes, en lien avec des designers… C’est le bon moment pour participer au changement d’une filière qui se décloisonne », juge Christophe Lasnier. D’autant que les emplois sont partout. Les dirigeants interrogés envisagent de recruter pour des postes en Ile-de-France à 71% mais aussi dans les autres régions (62%) et à l’international, à 21%.


* Anticiper, partager, recruter : l’immobilier et la ville face aux défis de l’innovation. Pour lire l’étude :
http://www.ey.com/fr/fr/industries/real-estate/ey-observatoire-des-metiers-de-limmobilier-et-de-la-ville
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Gérant mandataire dans la grande distribution : pourquoi pas vous?

Gérant mandataire dans la grande distribution : pourquoi pas vous?

Actuaires : un taux d’employabilité de 100 %!

Actuaires : un taux d’employabilité de 100 %!

Mixité dans la construction : les mentalités évoluent, les chiffres progressent peu

Mixité dans la construction : les mentalités évoluent, les chiffres progressent peu

Annabelle : community manager elle raconte son parcours

Annabelle : community manager elle raconte son parcours

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3277 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X