emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

Les constructions (et les compétences) de demain

 | par Coralie Donas

Les constructions (et les compétences) de demain
La connaissance de la performance énergétique des bâtiments et la maquette numérique sont deux compétences montantes dans le BTP.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La connaissance de la performance énergétique des bâtiments et la maquette numérique sont deux compétences montantes dans le BTP.

Dans une étude récente, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq) note que pour renforcer l’attractivité des métiers et des formations du BTP, les entreprises s’appuient notamment sur l’évolution des compétences requises. « La valorisation du secteur porte aussi sur l’inscription dans la transition et la performance énergétiques […] ou encore sur la présence entérinée de l'intelligence artificielle (IA) ou la digitalisation des pratiques de travail », notent les auteurs de l’étude*. Performance énergétique et numérique, deux compétences qui s’affirment dans le BTP et qui reposent toutes deux sur une notion clé, le travail collaboratif. 
 

Développer une approche globale

Dans le bâtiment, un secteur qui compte parmi les plus gros émetteurs de CO2, les entreprises doivent réduire leurs émissions tout en produisant des constructions moins énergivores. C’est l’enjeu, dans la construction neuve, de l’actuelle réglementation thermique (RT) 2012 et de la prochaine réglementation environnementale (RE) 2020.
C’est l’objectif aussi de la rénovation énergétique du parc immobilier ancien. « C’est un changement de paradigme, chaque corps d’état a ses propres obligations réglementaires, mais il y a une nouvelle entrée : l’obligation de résultat dans la consommation du bâtiment », expose Patrick Bourie, ingénieur de formation à l’Afpa, au département sectoriel bâtiment.
 
« Cela implique pour tous les corps d’état de travailler de façon moins individuelle, sur la base d’un bilan thermique du bâtiment, pour avoir une approche globale de sa performance énergétique », reprend Patrick Bourie. L’Afpa a créé un bloc de compétences pour sensibiliser les différents corps de métier à cette démarche globale, qui comporte des enseignements sur les technologies clés utilisées dans la performance énergétique, la compréhension du fonctionnement énergétique d’un bâtiment, ou l’interface entre les travaux. « Les compétences requises sont plus larges qu’avant, elles impliquent d’avoir une connaissance tous corps d’état. Les maisons à ossature bois sont en avance en matière de bonne performance énergétique, car toutes les interventions des différents professionnels sont coordonnées », illustre Patrick Bourie. 
 

Collaborer à distance

La collaboration, c’est aussi ce que prône Lionel Poisson, directeur du département BTP à l’école d’ingénieurs Cesi. « Dans la construction, nous avons encore beaucoup tendance à travailler sur l’expertise, mais pour faire un bon projet, il ne faut pas travailler en silo ».
Pour lui, la clé du travail collaboratif se trouve dans le BIM. « C’est bien plus qu’une maquette 3D. Le partage des informations entre tous les intervenants d’un projet implique un processus collaboratif et un changement de méthode de travail », reprend le directeur. Pour transmettre cette méthode aux étudiants, l’école s’appuie sur un processus d’apprentissage par projet.
Les étudiants sont réunis en petits groupes et se voient confier des cas d’entreprise sur lesquels ils réfléchissent ensemble. Les cours théoriques leur sont donnés dans un second temps, pour leur permettre de résoudre les problèmes.
Ces méthodes de travail collaboratif ont aussi permis à l’école de basculer l’ensemble des cours en ligne pendant la période du confinement. « Travail collaboratif et enseignement à distance sont liés. En effet, le travail collaboratif implique la numérisation de tous les supports, hébergés sur la maquette numérique, ce qui permet ensuite de partager les contenus entre les différents acteurs d’un projet. Le BIM fait donc écho à la pédagogie collaborative, qui nous a permis de maintenir tous nos cours à distance », reprend Lionel Poisson. 
* Construire les compétences de demain dans le BTP, Cereq, mars 2020.
https://www.cereq.fr/construire-les-competences-de-demain-dans-le-btp
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Coliving et coworking : ces nouveaux modèles qui font recette dans l’immobilier

Coliving et coworking : ces nouveaux modèles qui font recette dans l’immobilier

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2546 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X