emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans le BTP

La construction et l’immobilier offrent de bons salaires aux jeunes diplômés

 | par 

La construction et l’immobilier offrent de bons salaires aux jeunes diplômés
Ce qui fonctionne bien est d’avoir fait son cursus en alternance
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le cabinet de recrutement Walters People a publié fin septembre une étude sur la rémunération des jeunes diplômés en 2018-2019. Certains profils sont très bien payés dans la construction et l’immobilier.

" Le pays va bien et les projets d’immobilier et d’infrastructures sortent de terre, liés au Grand Paris, à la coupe du monde de rugby, aux jeux olympiques de 2024, ou encore aux lignes à grande vitesse dans la France entière », s’enthousiasme Baptiste Siauve-Huard, senior consultant pour le secteur construction chez Walters People. Conséquence, les entreprises recrutent et cherchent beaucoup de jeunes diplômés pour constituer et compléter leurs équipes. Et ajustent leurs salaires en conséquence. L’étude de rémunération des jeunes diplômés 2018-2019 du cabinet de recrutement, parue en septembre, souligne une augmentation pour les postes de chef de chantier, de conducteur de travaux junior, de dessinateur-projeteur ou encore d’assistant de travaux.

La fonction star d’ingénieur travaux reste aussi bien payée que lors de la précédente étude, dans une fourchette allant de 35k à 42k euros. Des rémunérations qui correspondent peu ou prou aux attentes des jeunes sortis d’écoles. Pour ceux qui ont été interrogés dans le cadre de l’étude, tous secteurs confondus, le premier salaire est au niveau de leurs attentes pour 30 % d’entre eux, légèrement inférieur pour 35 %, et même au-dessus pour 10%. 25% en revanche n’en sont pas satisfaits. Pour étoffer leurs équipes, les entreprises recherchent des ingénieurs bien formés, qu’elles spécialisent par la suite.

Même stratégie pour les diplômés de bac+2 et bac+3. « Nous recrutons des diplômés de BTS et de DUT pour un programme de Bouygues Construction intitulé « aspirant chef de chantier » pour les travaux publics. Ce cursus prévoit 6 mois d’activité en tant qu’ouvrier, 6 mois de fonction de chef d’équipe, avant de pouvoir occuper un poste de chef de chantier », illustre Baptiste Siauve-Huard. Les majors ne sont pas les seules à recruter : 60 à 70 % des embauches se font pour des PME de toutes tailles, souligne aussi le consultant.

Des connaissances pointues en immobilier


La bonne santé de la construction porte aussi le marché immobilier. La promotion immobilière et l’immobilier d’entreprise sont les deux domaines qui attirent le plus les jeunes diplômés, avec des postes de responsables de programmes et d’assistants programmes. Les bailleurs sociaux recrutent également ce type de profils. Certains métiers moins en vue ont aussi de gros besoins. « Les entreprises cherchent des gestionnaires, property managers dans le tertiaire et des gestionnaires de copropriété dans l’habitation. Ce dernier poste n’est pas celui qui attire le plus car les amplitudes horaires sont larges – les assemblées générales de copropriété ont souvent lieu le soir- et les problématiques sont complexes. C’est pourquoi les rémunérations augmentent, la fourchette est passée de 30-35k euros l’an dernier à 32-37k euros cette année », souligne Charles-Henri Gouhier, managing consultant pour l’immobilier chez Robert Walters. Le niveau de salaire est le même pour le property manager. Le recrutement se fait majoritairement au niveau bac+5.

« Pour faire la différence, certains jeunes suivent des formations complémentaires comme celles proposées par l’Institut de droit et d’économie appliqués à l’immobilier, l’ICH, en cours du soir. Elles permettent de se spécialiser sur des sujets pointus comme les baux commerciaux ou le droit de la copropriété », reprend Charles-Henri Gouhier. Les entreprises de l’immobilier recrutent aussi des candidats avec une licence. « Ce qui fonctionne bien est d’avoir fait son cursus en alternance », conseille Charles-Henri Gouhier. En immobilier comme en construction, les entreprises vont chercher à miser sur le long terme. Et donc rechercher en plus des compétences techniques, des candidats avec la motivation pour évoluer.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3466 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X