emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

L’excellence, un objectif pour les métiers du BTP

 | par 

L’excellence, un objectif pour les métiers du BTP
Jean-Marc Schaffner, président de la FFB Grand Est
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La fédération française du bâtiment (FFB) a lancé en 2016 un « projet excellence » pour valoriser les métiers du BTP. Une mission dont Jean-Marc Schaffner, président de la FFB Grand Est, a pris les rênes il y a deux ans. Il nous explique où en est aujourd’hui la démarche.

Par quel volet avez-vous démarré la mise en place du projet excellence ?

Au lancement du projet, nous avons pris rendez-vous avec toutes les unions de métiers pour leur demander leur perception de l’excellence et ce qu’elles en attendent. Cette notion a différentes facettes et il n’existe pas qu’une seule façon de la mettre en avant. Nous avons obtenu des réponses variées mais tout le monde s’accordait sur le fait qu’il faut notamment valoriser les métiers, qui peinent à attirer des jeunes. Nous avons donc établi un premier plan d’action en direction des concours représentatifs pour nos métiers, car ils permettent de communiquer dans les médias et de les faire connaître. Nous avons travaillé avec les unions de métiers pour que leurs entreprises incitent leurs salariés à s’inscrire aux Olympiades des métiers, réservées aux jeunes jusqu’à 22 ans. Nous nous sommes attelés aussi à la modernisation du concours un des meilleurs ouvriers de France, le MOF. Cela passe par la modernisation des procédures, l’ajout des outils informatiques dans les règlements… Les métiers de bouche y sont très représentés et nous souhaitons y avoir plus de métiers du BTP.

Quels sont les autres enjeux du projet excellence ?


Toujours en direction des jeunes, un des objectifs est de changer l’image passéiste des métiers du BTP qui seraient sales, exposés aux intempéries, ne permettraient pas de bien gagner sa vie… Tous les métiers ont évolué, l’informatique est entrée dans la production, de nombreuses professions s’effectuent en atelier. Dans ma profession de métallier-ferronnier par exemple, seul un tiers du travail se passe sur chantier. L’évolution des outils ont aussi permis de réduire la pénibilité et d’ouvrir les métiers aux femmes. Ce sont autant de messages qu’il faut faire passer. Enfin nous ne nous adressons pas qu’aux jeunes mais aussi aux entreprises, pour atteindre l’excellence opérationnelle qui est déjà à l'œuvre dans l’industrie, ou dans nos majors.

Comment comptez-vous mettre en place cette excellence opérationnelle dans les entreprises ?


Le projet a un volet pour aider les entreprises à devenir plus performantes. Mais il a pris du retard en raison de la réforme de la formation professionnelle qui mobilise les forces vives de la fédération ! Or cela serait un véritable atout pour la profession.  Dans l’artisanat, les chefs d’entreprise ont le nez dans le guidon et ne voient pas toujours ce qui pourrait être fait. Nous pourrions leur proposer des diagnostics gratuits pour faire le point. Les pistes d’amélioration concernent le management, qui doit passer d’un fonctionnement pyramidal, ancien, à une gestion horizontale des équipes. Autre point d’amélioration possible pour les entreprises, l’adoption d’outils informatique comme le BIM, les plannings, pour favoriser une organisation méthodique du travail. Attention, la notion d’excellence professionnelle n’est pas élitiste, elle ne concerne pas uniquement les entreprises d’artisanat d’art, ou celles qui évoluent dans le domaine du luxe par exemple. Elle touche les entreprises dans tous les domaines et passe aussi par des principes simples comme le respect du client, des délais, des engagements, la réalisation rapide d'un devis… Nous souhaitons vraiment engager ce volet de l’excellence opérationnelle au plus vite, dès que les négociations liées à la réforme nous laisseront du temps.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Jeunes diplômés : profitez de la guerre des talents

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Femmes et bâtiment : vers la mixité?

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Bâtiment, travaux publics, ces métiers qui recrutent des jeunes diplômés

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

Grand Paris : le chantier du siècle et ses opportunités d’emploi

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3466 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X