emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

L’avis de : Frédéric Sénéchal, Directeur des Ressources Humaines de Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Habitat Social.

 | par Le Moniteur Emploi

L’avis de : Frédéric Sénéchal, Directeur des Ressources Humaines de Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Habitat Social.
L’avis de : Frédéric Sénéchal, Directeur des Ressources Humaines de Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Quel va être l’impact des directives gouvernementales sur le secteur ?

Il faut relativiser l’effet d’annonce. Entre cette déclaration et la mise en place du projet, il risque de s’écouler douze mois minimum. Dans ce milieu, d’une manière générale, l’environnement extérieur influe sur les emplois, mais pas aussi directement et rapidement que l’on pourrait le penser. Néanmoins, la volonté de passer de 100 000 à 150 000 nouveaux logements sociaux par an devrait avoir une incidence sur la capacité des entreprises à produire et donc sur leurs besoins en matière de main-d’œuvre. Simplement, si vague d’embauche il y a, elle n’est pas pour tout de suite. Deuxième conséquence envisageable, ces directives pourraient faire gonfler la concurrence. Imaginons que le secteur des ouvrages fonctionnels aille moins bien : il est probable que des entreprises qui construisaient habituellement des bureaux se mettent à faire du logement social pour profiter des perspectives annoncées.

Quels sont les besoins actuels ?

Le Grenelle 2 nous pousse à faire des logements de plus en plus performants. Il nous faut donc des ingénieurs. Pour s’adapter à ces mouvements, le profil des candidats peut changer mais les compétences internes évoluent également. Aussi, il est à noter que l’investissement formation au sein de Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Habitat Social est important, de l’ordre de 5% de la masse salariale, soit bien au-dessus de l’obligation légale. Nous cherchons de nouvelles compétences à l’extérieur, nous avons par exemple recruté plus de 160 collaborateurs depuis le premier janvier dernier, mais savons également faire évoluer celles dont nous bénéficions en interne via la formation continue.

Comment parvenez-vous à vous montrer attractif ?

Vu le contexte économique actuel, le secteur ne peine pas à attirer les jeunes : la construction, ce n’est pas délocalisable ni automatisable. De plus, la filière bâtiment, en particulier le logement social, donne un sens à la vie. D’une part, l’art de faire sortir un bâtiment de terre destiné à accueillir des habitants a une portée symbolique. Et d’autre part, le logement social requiert une certaine conscience éthique, sociale et sociétale. En tant qu’étudiant, pas toujours très bien logé, on peut avoir envie de se diriger naturellement vers le logement social. C’est en tout cas une dimension que nous ressentons au cours des entretiens de recrutement.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Ma femme est mutée à Charleville-Mézières!

Ma femme est mutée à Charleville-Mézières!

Coliving et coworking : ces nouveaux modèles qui font recette dans l’immobilier

Coliving et coworking : ces nouveaux modèles qui font recette dans l’immobilier

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2532 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X