emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

L’apprenti, opérationnel plus rapidement

 | par 

L’apprenti, opérationnel plus rapidement
Alternance
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les formations en apprentissage sont le meilleur moyen de décrocher un premier emploi dans des métiers plutôt techniques. « Nous réservons les postes opérationnels à pourvoir à des Bac + 2 ou des Bac + 3 formés en alternance », indique en effet Bruno Pavie, directeur des ressources humaines au sein de la société de travaux publics NGE. « Nos alternants apprennent beaucoup en observant, plus qu’en étant en totale responsabilité, indique Pauline Azoug, responsable des relations écoles chez Léon Grosse. Si la période en alternance se passe bien, l’embauche peut se faire très simplement. Toutes les parties sont rassurées. » II faudra toutefois que le jeune en alternance sache quelle direction il souhaite donner à sa carrière. « Il doit décider s’il veut s’insérer rapidement dans le monde du travail ou allonger ses études par l’obtention d’une licence ou d’un master, remarque Christophe Chenevat, responsable recrutement chez Razel-Bec (groupe Fayat). Si ses choix ne sont pas clairs, cela peut amener à un décalage entre le poste demandé et le niveau d’études. Exemple : si un étudiant en master veut faire un métier de niveau BTS ou DUT, il y aura un décalage de rémunération. » Ainsi, il peut s’avérer moins effi cace de continuer ses études que de travailler tôt en entreprise. D’autant plus que l’alternance permet aux jeunes les plus motivés de grimper assez rapidement dans la hiérarchie, une fois embauchés. Raphaële Heymann, responsable relations écoles pour le groupe Colas, rappelle qu’un salarié recruté à Bac + 2, comme chef de chantier, peut à terme passer conducteur de travaux. Idem dans un bureau d’études comme Ingerop, où un alternant peut évoluer vers un poste d’ingénieur en bureau d’études ou dans l’assistance à la maîtrise d’ouvrage. « Nous cherchons également de jeunes alternants dans les métiers liés à l’environnement et au développement durable », indique Biljana Kostic, adjointe DRH du groupe Ingerop. À un niveau d’études Bac + 5, les formations en alternance montent également en puissance depuis plusieurs années. Mais, majoritairement, les entreprises de construction préfèrent passer par les formations continues classiques pour recruter sur ces fonctions. « L’apprentissage sur les profi ls d’ingénieur tend à se développer », observe Biljana Kostic.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Banque : des centaines de poste en alternance à pourvoir

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

Révolution digitale : le manager-leader est mort!

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

BTP : des inquiétudes malgré les bons chiffres de 2018

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

Trop peu d’informaticiennes : « on peut changer la donne »

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3204 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X