emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Contrôle technique, diagnostique, prévention : ces secteurs recrutent à tour de bras

 | par 

Contrôle technique, diagnostique, prévention : ces secteurs recrutent à tour de bras
"750 recrutements en CDI pour l‘année 2018 dont 200 rien que pour le bâtiment au sens strict."
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Après une période de fort ralentissement de l’activité?, le contexte économique est redevenu très favorable pour le secteur de la construction. Sur le marché du travail, cette relance, bénéficie tout particulièrement à cinq grands types de profils liés au contrôle technique des bâtiments : le domaine de la sécurité des bâtiments.

Les ingénieurs chargés d’affaires CTC assurent des missions de contrôle technique de construction, ils participent à la prévention des aléas techniques et sont les interlocuteurs privilégiés des maitres d’ouvrage, des bureaux d’études et des entreprises du BTP. La complexité des chantiers réclame également des coordonnateurs SPS qui examinent les risques inhérents à chaque opération de BTP et envisagent des solutions sécurisantes.

Les préventeurs santé et sécurité au travail préparent les inspections sur les sites industriels, rédigent des plans de prévention et identifient les situations dangereuses. Les diagnostiqueurs techniques immobilier réalisent des contrôles en vertu des dispositions réglementaires, émettent des rapports détaillé sur l’état du bâtiment dans les domaines suivants : amiante, plomb, termites, gaz, électricité…Enfin les ingénieurs et techniciens spécialistes du bâtiment ainsi que les managers d’équipes opérationnelles sont également très recherchés.

Un marché dynamique et la bataille du recrutement

Preuve en est : le groupe Apave qui accompagne les entreprises et les collectivités dans la maîtrise de leurs risques techniques prévoit 750 recrutements en CDI pour l‘année 2018 dont 200 rien que pour le bâtiment au sens strict. « Nos clients sont aussi bien des maitres d’ouvrage, des promoteurs privés, des collectivités locales dans le cadre de la commande publique et des industriels » précise Jean Luc Nectoux, le directeur business line bâtiment génie civil du groupe.

Dans un marché actuel où tous les grands promoteurs immobiliers, tels que Bouygues, Vinci, Eiffage, etc. sont en demande de profils qualifiés, la bataille du recrutement fait rage. « Nous ne souffrons pas trop de manque d’attractivité » tempère Isabelle Gozdowski, la directrice des ressources humaines du groupe Apave,  « car nous formons en interne et nous avons beaucoup œuvré, depuis des années, auprès des écoles d’ingénieurs pour nous faire connaître ». De fait,  si les métiers du contrôle technique sont en tension aujourd’hui, ils étaient encore peu connus il y a une dizaine d’années par les jeunes diplômés. « Aujourd’hui le contrôle technique est entré dans les mœurs car il est rendu obligatoire par la réglementation et par une forte demande des assureurs ».

Les acteurs du recrutement en concurrence

Même son de cloche du côté de Socotec, un autre acteur du marché. Prestataire de services aux entreprises et aux collectivités pour l’amélioration de leurs performances par la maîtrise et la gestion des risques, le groupe prévoit 700 recrutements en 2018 dont 250 rien que dans le contrôle technique du bâtiment. « La sortie de crise s’est faite très rapidement rien que sur l’année 2017 nous avons effectué 550 recrutements au lieu de 450 » précise Sébastien Botin, le directeur des ressources humaines. La guerre du recrutement fait rage notamment concernant les profils d’ingénieurs chargés d’affaire du contrôle technique. « Les candidats avec  une expérience d’au moins deux à trois ans sont très précieux car ils peuvent être opérationnels très vite » ajoute Gérard Huguet, le directeur talent acquisition de Socotec. Pour faire face à cette guerre des talents, l’entreprise vient ainsi de créer une direction du recrutement dédiée. « Nous utilisons aussi l’ensemble de nos salariés, géographiquement très décentralisés, comme ambassadeurs de la société, nous misons également beaucoup sur la cooptation. Enfin, nous avons initié des partenariats originaux avec des écoles pour la création de formation autour du diagnostique ». Que le meilleur gagne !

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Etre franchisé dans le secteur du service à la personne, témoignage

Etre franchisé dans le secteur du service à la personne, témoignage

Ingénieur travaux en génie civil nucléaire : quelles missions ?

Ingénieur travaux en génie civil nucléaire : quelles missions ?

Des opportunités d’emplois dans les matériaux biosourcés et la construction durable

Des opportunités d’emplois dans les matériaux biosourcés et la construction durable

Socotec créé un cabinet de recrutement en interne

Socotec créé un cabinet de recrutement en interne

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3148 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X