emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans le BTP

Conserver les compétences et combattre la pénibilité

 | par Le Moniteur Emploi

Conserver les compétences et combattre la pénibilité
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Conserver les compétences

Au titre du recrutement, l’entreprise Hervé, par exemple, vise un accroissement de 1 % de ses effectifs de salariés de plus de 50 ans. Le bureau d’études OTE Ingénierie (67), de son côté, s’engage notamment à recevoir des seniors en entretien d’embauche dans les mêmes proportions que les autres salariés. « Le domaine des études est en pénurie de main-d’oeuvre, rappelle Anne Hoffer, responsable RH. Nous devons, de plus, remplacer des salariés qui n’ont pas hésité à partir malgré la crise. »Mais, bien souvent, les entreprises du BTP ont abordé la question des seniors sous l’angle unique du maintien dans l’emploi. A cela, plusieurs raisons. A commencer par la crise. Difficile, en effet, de se projeter sur les recrutements pour les trois années à venir. « Le volet maintien dans l’emploi est plus intéressant en termes d’axes concrets de travail, estime Céline Pomathiod. On a tendance à mieux maîtriser les actions à mettre en place. » Il s’agit aussi, aux yeux de la responsable RH, de valoriser les seniors déjà en poste. Même point de vue chez Jean-Yves Martin, PDG de l’entreprise d’installation électrique Centrelec (23). « Compte tenu des enjeux démographiques, du curseur sur l’âge légal de la retraite qui devrait se déplacer, et de la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée, il faut conserver dans l’entreprise les compétences disponibles. Ce qui n’est pas sans poser problème au regard des tâches physiquement très exposées. »

Combattre la pénibilité

Face à ces enjeux, les entreprises s’attaquent à la pénibilité. Le plan d’action de Bec Frères (travaux publics, 34) interdit par exemple, pour les salariés de plus de 55 ans, l’utilisation d’outils vibrants et le port de charges lourdes. L’accord de Colas limite, quand c’est possible, le travail de nuit pour les salariés de plus de 55 ans au volontariat. Outre les mesures sur les gestes et postures et l’ergonomie des postes de travail, certains textes abordent le cas des trajets professionnels, sources d’accidents du travail. A l’instar de l’accord du groupe Floriot qui prévoit, à partir d’une certaine distance, l’octroi d’indemnités de grands déplacements pour aider les salariés à trouver un logement temporaire à proximité du chantier. « Nous souhaitons ainsi leur faire prendre conscience du risque d’usure consistant à accumuler, année après année, des trajets longs et pénibles », éclaire Céline Pomathiod. Les entreprises du BTP misent aussi sur l’accès à la formation : « Si nous voulons garder nos seniors, il faut les former ! », appuie Isabelle Bailly.

« Dans les trois ans à venir, plus de la moitié de nos salariés de plus de 45 ans auront suivi une formation », pose de son côté Jean-Jacques Steux, DRH de Ramery (travaux publics, 59). Autre exemple : certains accords se proposent d’épauler le salarié dans une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE), « véritable parcours du combattant », pointe Jean-Manuel Soussan. Parmi les autres axes de travail, l’aménagement des fins de carrière et la transition entre activité et retraite. De nombreux accords font, à ce titre, la part belle au développement du tutorat, familier de l’univers du BTP. « Travailler sur notre plan d’action nous a permis de réactiver et consolider une démarche visant à mieux associer les seniors dans le transfert des savoir-faire avant leur départ », se félicite Nathaly Goig, DRH de Bec Frères. Le groupe Floriot, de son côté, organisera le recensement de nouveaux tuteurs dans l’entreprise sur l’année 2010, et des sessions de formation à leur intention l’année suivante.

Favoriser le cumul emploi retraite

Autre type de mesures : l’accord de Bouygues Construction prévoit, par exemple, l’acceptation de 100 % des demandes exprimées au titre du passage à temps partiel en quatre-cinquième des salariés d’au moins 55 ans, avec maintien de la cotisation retraite employeur à taux plein. Tous les collaborateurs de l’entreprise bénéficiant de leurs 156 trimestres validés pourront, en outre, suivre un “coaching préparatoire à la retraite”. Objectif : « Amener les intéressés à se poser toutes les bonnes questions, commente Jean-Manuel Soussan. L’aspect psychologique du passage à la retraite n’est en effet pas négligeable. » D’autres accords s’engagent à accepter le principe du cumul emploi retraite. Voire le favoriser. C’est le cas de l’accord de Cari. « Nous allons faire un état des lieux des salariés devant quitter l’entreprise, afin de leur faire des propositions en ce sens », précise Robin Sappe, responsable de développement RH. Les accords ou plans d’action, signés pour trois ans maximum, sont appelés à évoluer. Avec, en toile de fond, le dossier brûlant des retraites qui devrait s’ouvrir dans les mois à venir. « Notre accord a permis d’engager une réflexion dans le cadre d’un environnement juridique qui devait changer à brève échéance, relate Antoine Cristau, responsable diversité chez Colas. Il constitue ainsi une première étape, que nous adapterons en fonction du contexte législatif. »

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Le BTP et les TP peinent toujours à recruter

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

SEEPH 2019 : TOUS DIFFERENTS, TOUS COMPETENTS !

Ces métiers du futur les plus plébiscités

Ces métiers du futur les plus plébiscités

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3168 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X