emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

BTP : quelle insertion pour les personnes handicapées ?

 | par 

BTP : quelle insertion pour les personnes handicapées ?
L’entreprise de négoce de matériaux du BTP Bonifay a fait appel en début d’année à une agence d’insertion A2I permettant l’employabilité d’une personne en situation de handicap.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour faire face à ses besoins en recrutement pour son centre de tri Ecorecept, l’entreprise de négoce de matériaux du BTP Bonifay a fait appel en début d’année à une agence d’insertion A2I permettant l’employabilité d’une personne en situation de handicap.

« Nous nous sommes portés acquéreur de la société Ecorecept l’année dernière alors qu’elle était en redressement, explique Valérie Strini, directrice générale de Bonifay, une entreprise familiale fondée par ses grands-parents. L’entreprise, qui a souhaité développé une nouvelle activité dans un contexte économique difficile, s’est tournée vers la collecte et le traitement des déchets. « C’était dans la continuité de notre activité puisque depuis 2017, nous sommes soumis à une nouvelle réglementation et devons reprendre les déchets que nous vendons, fait savoir la directrice générale. Nous avons donc souhaité rendre un service supplémentaire à notre clientèle. » Après avoir repris la société, une partie des salariés ont conservé leur emploi, mais certains ont préféré partir.

« Nous nous sommes donc retrouvés avec un besoin de main d’œuvre dans un secteur que nous ne maîtrisions pas encore », précise la DG. Et d’ajouter : « Certains confrères font appels à des sociétés de réinsertions, et nous ont conseillé de faire appel à l’agence d’intérim d’insertion A2I. » Cette agence, « qui s'adresse aux publics jeunes, seniors, personnes handicapées, parents isolés ou encore chômeurs de longue durée, les aide à retravailler et à reprendre confiance, en déterminant avec eux un projet professionnel par l'intermédiaire d'un accompagnement ».

Accompagnement des salariés et des entreprises


Cette agence accompagne le salarié en lui proposant une formation de quinze jours à un mois, liée au métier qu’il va être amené à réaliser au sein de l’entreprise identifiée. « Cette organisation nous décharge de cette mission de formation avant d’accueillir les futurs travailleurs », précise Valérie Strini. Avant la formation, l’entreprise précise à l’agence le nombre de personnes dont elle a besoin et pour quel type de travail, et ensemble ils définissent la fiche de poste. Après la formation, les employés entrent en insertion au sein de l’entreprise « afin de voir si leurs missions leurs conviennent et pour que nous aussi nous puissions voir s’ils correspondent à nos attentes, rapporte Valérie Strini. Si c’est le cas, la mission d’intérim se poursuit. » Outre des personnes en réinsertion, une personne qui est en mission chez Ecorecept est en situation de handicap. « Nous avons de vrais besoins qui se dessinent, il est donc fort probable que nous proposions à certains intérimaires de rester chez nous », ajoute-t-elle. Avoir fait appel à ce type d’agence permet aussi à l’entreprise de remplir ces obligations en termes de Responsabilité sociétale (RSE).

Accident du travail : aider les salariés


Plus globalement, l’entreprise Bonifay travaille également à l’insertion de ses salariés lorsqu’ils ont été victimes d’accidents du travail. « Cela a été le cas avec un jeune qui a été blessé et fortement handicapé, reconnaît Valérie Strini. Il a reçu beaucoup de soins et a eu de nombreux arrêts de travail. Mais nous avons voulu poursuivre avec lui car il était en plein épanouissement professionnel. » L’entreprise a fait appel au Service d'aide au maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés (Sameth) afin d’obtenir de l’aide pour trouver une solution. « Ils nous ont aidé, ainsi que le salarié, à monter des dossiers, à trouver des idées, à faire des démarches pour adapter sa nouvelle situation au poste de travail », reconnaît la DG. Et de conclure : « Ce qui est dommage, c’est qu’un handicap peut être assez lourd et visible. Mais en discutant avec des salariés, nous nous rendons compte que certains ont des niveaux de handicap qui ne sont pas décelés par l’entreprise car non visibles. S’ils ne nous en informent pas, nous ne pouvons pas le savoir. Or, ils pourraient entrer dans le cadre des actions que nous mettons en place. »

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

L’excellence, un objectif pour les métiers du BTP

L’excellence, un objectif pour les métiers du BTP

Etre meilleur ouvrier de France, signe d'excellence dans le BTP

Etre "meilleur ouvrier de France", signe d'excellence dans le BTP

Menuisier-agenceur : un métier en pleine évolution avec les normes écologiques

Menuisier-agenceur : un métier en pleine évolution avec les normes écologiques

IA et robotique, les emplois de demain et d’aujourd’hui

IA et robotique, les emplois de demain et d’aujourd’hui

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3461 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X