emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans le BTP

BTP : les métiers en tête des rémunérations en 2018

 | par 

BTP : les métiers en tête des rémunérations en 2018
des salaires qui peuvent atteindre110 000 euros bruts annuels pour la part fixe
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Quels sont les profils en tête des rémunérations dans le secteur du BTP ? Sylvie Taverne, Manager Senior Bâtiment & Travaux Publics chez Hays, nous éclaire sur la question.

Chef d’agence – responsable de centre de profit

Ce poste offre une fourchette de rémunération comprise entre 60 000 et 110 000 euros bruts annuels pour la part fixe.

Ce chef d’agence est le chef d’orchestre de l’entreprise puisqu’il a en charge son développement commercial. Il est donc responsable du développement du réseau, notamment pour représenter au mieux son entreprise. Il se doit d’être en amont du cercle économique et politique pour identifier les projets qui vont sortir dans le secteur.

Ainsi, il assure la gestion de son centre de profit et la rentabilité de son entreprise tout en étant en charge de la partie management et ressources humaines. Il est le garant du bon déroulement du fonctionnement de la société d’un point de vue financier, sécurité, management et qualité des prestations. C’est d’ailleurs ce qui explique son haut niveau de rémunération. Une part de sa rémunération est variable en fonction de l’atteinte des objectifs fixés par son supérieur hiérarchique et des marges liées à la part qui lui est reversée dépendamment du chiffre d’affaires.

Directeur des services « études de prix » notamment en entreprise générale du bâtiment

Il participe au développement de l’entreprise. Il est présent en amont des projets, doit savoir les détecter et disposer d’un réseau établi auprès des architectes, des maîtres d’œuvre ou encore des maîtres d’ouvrage. En concertation avec le chef d’agence, le directeur des services « études de prix » définit la stratégie commerciale et technique de l’entreprise, détermine comment répondre à un projet et sur quelle plus value. Il travaille aussi avec un directeur d’étude qui endosse la casquette « management » de son service.

Le salaire pour ce poste varie en fonction de la taille de l’entreprise et de l’équipe : entre 60 000 et 90 000 euros brut annuels. Il dispose aussi d’une part variable qui dépend du développement commercial de l’entreprise.

Directeur de travaux et de projets, sur la partie exploitation

Ce profil correspond à une typologie de projets qui se complexifie aujourd’hui en lien notamment, en région parisienne, avec le Grand Paris et l’organisation des Jeux Olympiques. Ces chantiers attirent des professionnels en région qui souhaitent désormais exercer à Paris. Mais les régions ne sont pas en reste puisque les projets se complexifient par la technique, le Building information modeling (BIM) ou encore la notion de marché public contractuel. Les patrons de chantier sont donc de plus en plus valorisés et recherchés.

Sur ses projets, le directeur de travaux porte l’opération, assure la gestion de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise contractuelle, il est le garant de la gestion financière et budgétaire de l’opération. Il s’appuie sur des ingénieurs ou conducteurs principaux et sur des conducteurs de travaux, qui gèrent le suivi de l’avancée des travaux.

Côté salaire, le directeur de travaux et de projets perçoit entre 50 000 et 70 000 euros brut annuel.

Conducteur de travaux

Il bénéficie d’une augmentation des niveaux de salaire car ce profil est de plus en plus recherché en France en raison de l’augmentation des mises en chantier.
Certes, son salaire ne fait pas partie des plus élevés (entre 42 000 et 46 000 euros brut annuel pour cinq ans d’expérience), mais la demande est très forte.

Les entreprises cherchent à les attirer non pas par le salaire mais par les typologies de chantier, les perspectives d’évolution, l’ambiance de travail et les avantages qu’elles peuvent offrir notamment avec des plans d’épargne d’entreprise ou des véhicules de fonction.

Plus globalement, en raison de la tension du marché et de la pénurie de profils, les entreprises sont ouvertes au recrutement d’expatriés, notamment pour les directeurs d’études de prix et les directeurs de travaux.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les perspectives d'emploi BTP dans l'intérim

Les perspectives d'emploi BTP dans l'intérim

Parmi les secteurs qui embauchent, l’industrie dans le peloton de tête!

Parmi les secteurs qui embauchent, l’industrie dans le peloton de tête!

Contrôle technique, diagnostique, prévention : ces secteurs recrutent à tour de bras

Contrôle technique, diagnostique, prévention : ces secteurs recrutent à tour de bras

Recrutement dans l’assurance : plus de compétences technologiques

Recrutement dans l’assurance : plus de compétences technologiques

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3568 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X