emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

BTP en milieu tropical : une spécificité mis en évidence par un Campus d’excellence

 | par Laure Martin

BTP en milieu tropical : une spécificité mis en évidence par un Campus d’excellence
Le Campus d’excellence travaille d’ailleurs actuellement à un projet autour du BIM en milieu tropical.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La filière de la construction de l’île de La Réunion est un secteur porteur d’emplois et de création d’entreprises. L’arrivée des nouvelles technologies, notamment du BIM est un enjeu majeur pour le territoire, auquel le Campus des métiers et des qualifications d’excellence Génie civil et éco-construction en milieu tropical entend répondre.

Le campus d’excellence a été labélisé en févier 2017 à La Réunion. « Le BTP est un secteur d’activité important pour l’ensemble du territoire, rapporte Céline Bolaky, directrice opérationnelle du Campus d’Excellence.
Nous avons une croissance démographique importante donc de nombreuses constructions publiques/privées, un fort besoin en logement sociaux, en transport, en mobilité.
Nous avons d’ailleurs déjà des chantiers avec la route du littoral ou encore l’aéroport en construction. » En parallèle, le territoire dispose d’un bon tissu d’entreprises et d’une offre de formation déjà existante dans le secteur du BTP. Néanmoins, les évolutions technologiques en lien avec la transition écologique, l’efficacité énergétique ou encore la transition numérique des entreprises avec le BIM notamment, ont conduit à la mise en place d’un campus axé sur cette thématique. « L’objectif était de faire un focus sur le développement durable, l’éco-construction, la manière de construire de façon durable en milieu tropical », précise Céline Bolaky. Et d’ajouter : « L’intérêt du campus est de mailler tout ce qui existe sur le territoire et de travailler sur ces évolutions et sur l’innovation technologique. » 
 

L’accent sur les jeunes 

Face à ces évolutions dans le secteur de la construction, l’île est aussi confrontée à un fort taux de chômage. « Notre objectif est donc de permettre à nos jeunes de sortir avec des qualifications en adéquation avec les besoins des entreprises qui recrutent car elles ont du travail », rapporte la directrice opérationnelle.
Le Campus travaille principalement en direction des jeunes orientés vers les baccalauréats professionnels afin qu’ils ne décrochent pas de leur étude. « Nous veillons aussi à ce qu’ils s’orientent dans une formation qui leur corresponde, indique-t-elle. De fait, nous assurons le maillage avec les entreprises pour faire connaître aux jeunes le BTP, les évolutions du secteur, pour donner du sens à leur enseignement afin qu’ils soient encore plus motivés. Nous leur montrons la puissance du BIM, les imprimantes 3D, les maquettes numériques et nous organisons des chantiers-écoles sur la partie énergétique. »
Et d’ajouter : « A la demande de la région, nous travaillons à l’adéquation des formations aux besoins des entreprises pour permettre un meilleur recrutement et faciliter les stages. » Le Campus œuvre également à faciliter l’apprentissage ou la formation continue notamment des demandeurs d’emploi de moins de 26 ans. 
Le Campus se fixe ainsi trois objectifs : la montée en compétences des acteurs autour du BIM avec le développement de projets pédagogiques ; la mobilité et les échanges des jeunes issus de la voie professionnelle dans la zone de l’Océan Indien et la formations des enseignants ; et enfin avec la filière bâti-tropical, un accompagnement sur la montée en compétences des acteurs et le développement de projets (chantier-école) sur la rénovation énergétique des logements et la construction en milieu tropical.
 

Les spécificités du milieu tropical

Le BTP en milieu tropical n’applique pas les mêmes réglementations que la métropole. « Nous travaillons sur du confort thermique par rapport aux fortes chaleurs, ce qui nous oblige à construire des bâtiments en adéquation avec le milieu », fait savoir Céline Bolaky. Des laboratoires de recherche, présents sur l’Ile de la Réunion, sont spécialisés sur les matériaux adaptés au bâti et effectuent de la recherche dans le domaine. « Il est important aussi d’adapter nos enseignements, car les jeunes en classe ont souvent pour référentiels ceux de la métropole, indique-t-elle. Les enseignants doivent s’ajuster au marché local. » 
Le Campus d’excellence travaille d’ailleurs actuellement à un projet autour du BIM en milieu tropical. « Nous allons accompagner les entreprises sur le passage au numérique, rapporte Céline Bolaky. Nous allons créer un serveur local à la Réunion pour permettre de recevoir des formations en ligne adaptées au territoire en lien avec les données numériques. » La Réunion pourra ainsi exporter son expertise à l’international dans la zone de l’Océan Indien et au-delà, en s’appuyant notamment sur ses jeunes.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

BTP : 120 000 emplois menacés d'ici 2020

BTP : 120 000 emplois menacés d'ici 2020

Après le Covid, le BTP mise sur un plan « bâtiment vert »

Après le Covid, le BTP mise sur un plan « bâtiment vert »

Les compétences attendues chez les cadres : la polyvalence est de mise

Les compétences attendues chez les cadres : la polyvalence est de mise

Ingénieur en intelligence artificielle : c’est quoi ce métier ?

Ingénieur en intelligence artificielle : c’est quoi ce métier ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2472 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X