emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Apprentissage : les organismes de formation se mettent à la digitalisation

 | par Coralie Donas

Apprentissage : les organismes de formation se mettent à la digitalisation
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Franck le Nuellec, directeur marketing, développement et innovation du CCCA BTP, association qui rassemble 330 organismes de formation en apprentissage du BTP, l'affirme : « Le premier confinement a accéléré la digitalisation des organismes de formation ». Interview.

Comment se présente le deuxième confinement pour les organismes de formation du BTP que vous représentez ?

 

Nous sommes beaucoup plus sereins par rapport au premier confinement. Au mois de mars, les apprentis en alternance dans des grands groupes en Ile-de-France ne pouvaient plus travailler. Aujourd’hui, comme les entreprises de BTP peuvent poursuivre leurs chantiers, les apprentis pourront continuer leur travail. Et comme les CFA restent ouverts, le fonctionnement habituel va pouvoir se poursuivre.

 

Sur ce sujet, nous avions rôdé notre organisation pour accompagner les CFA lors du premier confinement du mois de mars. Notre plateforme de elearning a été renforcée et largement diffusée, de façon à ce qu’un maximum d’organismes de formation puisse avoir accès aux modules. Quant à notre parcours en ligne, « Net parcours alternance BTP », il permet aux apprentis de rester connectés avec leur organisme de formation, qu’ils soient chez eux ou en entreprise. Le premier confinement a permis d’accélérer la digitalisation des organismes de formation.

 

Hausse des inscriptions en CFA

 

Quels sont les impacts de la crise sur l’alternance dans le BTP ?

 

Les nouvelles sont plutôt bonnes, même si cela peut sembler étonnant dans le contexte actuel. Nous avons initié cet été notre premier baromètre des organismes de formation. Les organismes de formation du BTP qui ont répondu, s’attendaient à un recul de 15 % du nombre d’inscrits à la rentrée. Nous avons pu mesurer les effectifs au mois de septembre et il y a en fait 7,8 % d’apprentis en plus par rapport à la rentrée 2019. Ce qui fait 58 563 inscrits dans les 330 organismes de formation en apprentissage du BTP. Les inscriptions en CAP ont progressé de 4,3 %.

 

Toutefois, il y a encore à ce jour une moitié d’apprentis qui n’ont pas signé de contrats. L’an dernier à la même période, ils étaient plus nombreux à avoir trouvé une entreprise d’accueil. La situation n’est pas la même partout. Les régions sont globalement dans le vert, sauf la Bourgogne-Franche-Comté, où le nombre de contrats d’apprentissage signés a reculé de 20 %. Quant aux entreprises, leurs hésitations pour embaucher un apprenti ont été en grande partie contrebalancées par l’aide financière exceptionnelle de l’Etat pour favoriser l’embauche d’un apprenti, d’un montant de 5 000 ou de 8 000 euros.  

 

Un plan de relance pour les organismes de formation

 

Quelles vont être vos actions pour accompagner les organismes de formation pendant cette période singulière ?

 

Nous allons démarrer en janvier notre « plan de relance » pour accompagner les organismes de formation dans cette période particulière. Nous déploierons une campagne de marketing digitale qui visera à interpeller les lycéens et étudiants sur les métiers du BTP, en leur présentant les nouveaux enjeux de la transition énergétique, pour amener une nouvelle génération en quête de sens vers le secteur. Nous mettrons aussi à disposition des CFA des outils pour accompagner les apprentis dans la signature de leur contrat, des ateliers de recherche d’emploi et un accompagnement à l’insertion dans l’entreprise. 

 

Nous étudions aussi différentes pistes, comme la possibilité de mettre en place le système des entrées et sorties permanentes des apprentis pendant un cursus. Cela permettrait de créer quelques rendez-vous clés de l’apprentissage dans l’année, en plus de la période de rentrée comprise entre septembre et décembre, et ainsi mieux répondre aux besoins des entreprises. 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »

Architecte en cybersécurité : c’est quoi ce métier ?

Architecte en cybersécurité : c’est quoi ce métier ?

Emploi : la France coupée en deux

Emploi : la France coupée en deux

Les chantiers de construction verdissent

Les chantiers de construction verdissent

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2629 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X