emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

16 métiers du BTP à la compétition Worldskills

 | par 

16 métiers du BTP à la compétition Worldskills
Dans le sport, participer à une compétition concourt au prestige de l’athlète. Dans le monde du travail, le même mécanisme semble à l’œuvre.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les jeunes professionnels qui participent à la compétition des métiers Worldskills en retirent une expérience directement profitable à la suite de leur carrière.

Dans le sport, participer à une compétition concourt au prestige de l’athlète. Dans le monde du travail, le même mécanisme semble à l’œuvre. Les Worldskills, compétition internationale des métiers qui se décline en Euroskills au niveau européen et en Olympiades des métiers aux niveaux national et régional, est une compétition des métiers ouverte aux jeunes (moins de 23 ans). « Une fois qu’on atteint le niveau national, puis les compétitions européenne et mondiale, il n’y a plus besoin de chercher du travail, le travail vient vous chercher ! », remarque Grégory Bigeard, artisan carreleur et expert métier pour la catégorie carrelage dans l’organisation des Worldskills depuis dix ans.

Ce qui plaît aux entreprises ? « Les jeunes qui participent au concours sont autonomes, savent gérer la pression, réaliser un bon travail dans un temps contraint. En général ce sont des entreprises haut de gamme qui les contactent, pour finir de les former sur un travail de précision », reprend Grégory Bigeard. Le concours compte 54 catégories, dont seize métiers du BTP, ce qui en fait la profession la plus représentée. Les Euroskills 2018 ont eu lieu à Budapest en septembre. L’équipe de France des métiers en est revenue avec 22 médailles (or, argent, bronze et excellence) et une troisième place européenne.

Une dizaine d’opportunités

« C’est un concours qui plaît et qui est reconnu des employeurs », confirme Valentin Géray. Maçon de formation, aujourd’hui conducteur de travaux, il est aussi désormais entraîneur et expert métier pour les participants dans sa catégorie. Lui-même a participé aux Euroskills il y a deux ans, et s’il a manqué le podium d’une marche en arrivant quatrième, il en a retiré beaucoup de bénéfice au niveau professionnel. « Je cherchais une société pour occuper un poste de conducteur de travaux en alternance, un métier sur lequel je suis en train de me former. Je n’ai eu aucun mal à trouver un employeur ». Vice-Champion d’Europe dans la catégorie couverture métallique aux Euroskills de cette année, Antoine Saint, 22 ans, a lui aussi décroché la place dont il rêvait suite à sa victoire aux championnats nationaux. « J’ai été contacté par une entreprise suisse très reconnue dans le domaine de la couverture métallique et comme je venais de finir mon brevet professionnel, l’opportunité tombait à point. C’est là que je travaille aujourd’hui, mais j’avais été contacté par une dizaine d’entreprises !».

Investissement personnel

Pour participer à la compétition, les candidats s’entraînent sur leur temps personnel. Une préparation technique, physique et mentale est aussi prévue dans le cadre des compétitions internationales.

« Pendant six mois, voire un an avant le concours, on ne sort plus et il n’y a plus de vacances. C’est un concours qui demande une implication à plein temps », prévient Valentin Géray. Pour sa participation aux Euroskills cette année, Antoine Saint a passé une année à s’entraîner. « J’avais loué un garage et tous les soirs après le travail, de 18h à 23h, je m’attelais à ma maquette ».

Un investissement qui paie

Un investissement qui s’avère généralement payant. « Le concours permet de rencontrer beaucoup de monde, des entreprises, des centres de formation, les médias viennent à votre rencontre. Cela donne de la visibilité et ouvre des pistes de réflexion pour mettre à profit dans la suite de sa carrière l’expérience du concours et les résultats obtenus », confirme Yann Miller, médaille d’excellence aux Euroskills 2018 en peinture-décoration.

 

Retrouvez plus de 800 offres d'emploi conducteur de travaux ici.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires

Besoin de compétences dans l'industrie aéronautique

Besoin de compétences dans l'industrie aéronautique

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent

L’industrie dans le Top 4 des métiers qui recrutent

Grand Paris, quels emplois vous attendent ?

Grand Paris, quels emplois vous attendent ?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

3188 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X