emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans le BTP

Responsable maintenance

Cet homme (ou femme)-clef de l’entreprise veille au bon fonctionnement du matériel et des infrastructures.

Missions

Selon qu’il travaille dans de grandes entreprises du secteur industriel ou chez des prestataires (dans les travaux publics, par exemple) le responsable de la maintenance des bâtiments et des équipements disposera de compétences variées. Responsable du bon fonctionnement du parc de l’entreprise, il veille au respect des normes de sécurité, prévient les dysfonctionnements, décide des réparations ou des nouvelles acquisitions à prévoir, cherche à améliorer la performance du matériel, sous la supervision du directeur du site ou d’un directeur technique. Homme-orchestre, il encadre une équipe de techniciens chargés de la maintenance et planifie leur travail, mais il prend ses décisions en étroite collaboration avec les autres branches de l’entreprise : responsables de la production, de la qualité, des achats, les fournisseurs et les autres sites du groupe. Rigueur, sens de l’organisation et polyvalence sont indispensables à ce poste, ainsi qu’une réelle disponibilité : en cas de problème, quelle que soit l’heure, il faut pouvoir intervenir rapidement… « Ce poste était autrefois occupé par d’anciens mécaniciens ou techniciens particulièrement compétents et promus à l’expérience, explique Florence Dupont, déléguée générale adjointe au Syndicat des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériel de bâtiment, travaux publics et manutention (DLR). On les appelait d’ailleurs souvent « chefs d’atelier ». Mais les entreprises se concentrent, grossissent, et les responsabilités liées à ce poste s’étendent. D’où la tendance à recruter dès le départ des profils de plus en plus qualifiés. »

Profils et carrières

Les diplômés d’une école d’ingénieurs, parfois moins pointus techniquement mais déjà très polyvalents, sont un profil prisé. Autre cursus possible : suivre un BTS maintenance des matériels de construction et manutention (25 écoles en France dont, en région parisienne, Coulommiers) en tant qu’étudiant ou apprenti, et enchaîner avec une licence professionnelle « manager en maintenance des matériels » (dispensée dans les lycées de Carmaux) qui donnera de bonnes notions de management et de gestion. Quelques années d’expérience professionnelle seront dans tous les cas un préalable. Le responsable maintenance peut ensuite évoluer vers un poste de directeur technique ou devenir responsable du service après-vente. « Dans ce dernier cas, il s’agit toujours de manager une équipe de techniciens formés sur le matériel mais, cette fois, une dimension commerciale vient s’ajouter au métier car le responsable SAV s’occupe de la maintenance de l’équipement du client, explique  Benedicte Bagnon, directeur technique du groupe Tilly. Il détermine la facturation et peut être amené à défendre le dossier du client auprès d’un constructeur. »

Salaires

De 2 300 à 3600 euros brut par mois selon l’expérience, le secteur d’activité et la taille de l’entreprise.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Attaché de clientèle Vefa

Négociateur VEFA

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2888 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X