emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires dans le BTP

Salaires à la loupe : contrôle et maîtrise d’œuvre

 | par 

Salaires à la loupe : contrôle et maîtrise d’œuvre
Ces professionnels démarrent, en région parisienne, avec une fourchette de rémunération brute fixe située entre 35 et 40k euros, et peut dépasser 50k euros après cinq ans d’expérience.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • imprimer

La dernière étude de rémunération de Page Group prévoit quelques hausses dans la maîtrise d’œuvre et des salaires stables dans les bureaux de contrôle. La reprise amorcée depuis mi-2015 dans le secteur du bâtiment et des travaux publics se confirme en 2016 avec de nouveaux recrutements.

Certains profils bénéficient même de hausses de rémunération, comme le relève l’étude de rémunérations 2017 du cabinet de recrutement Page Group. C’est le cas dans la maîtrise d’œuvre notamment.
 

Ingénieurs et responsables commerciaux

Les métiers de l’économie de la construction et du commerce, qui permettent aux entreprises de maîtriser leurs coûts et de développer leur business, sont logiquement toujours recherchés et leurs salaires suivent une tendance haussière. « En maîtrise d’œuvre, les entreprises recherchent des ingénieurs et des responsables commerciaux qui possèdent de bonnes connaissances techniques » souligne Anaïs Mathy, executive manager chez Michaël Page. Ces professionnels démarrent, en région parisienne, avec une fourchette de rémunération brute fixe située entre 35 et 40k euros, et peut dépasser 50k euros après cinq ans d’expérience (pour tous les salaires, compter moins 10 à moins 20% en région, entre 0 et -10% en Rhône-Alpes).
 
Le jeune économiste de la construction peut prétendre à une rémunération comprise entre 26 et 34k euros, 35 à 40k après deux ans d’expérience, tandis que le technicien métreur-chiffreur empoche 26 à 28 k euros en début de carrière, jusqu’à 38k euros à 15 ans d’expérience. Les profils de terrain sont aussi recherchés. « Une pénurie de chefs de projet spécialisés Climatisation-ventilation chauffage (CVC) et électricité s’est instaurée sur le marché, aussi les entreprises font des efforts sur les salaires pour les attirer », reprend Anaïs Mathy. 
 

Compétences en BIM

Si la compétence en maquette numérique (BIM) n’est pas encore valorisée dans les enquêtes de rémunérations, la consultante conseille de viser le long terme. « Les chefs de projet tous corps d’état, TCE, font le lien entre les études, la conception et l’exécution. L’acquisition de compétences en BIM leur permettra de continuer à valoriser leur expertise en coordination ». Les architectes salariés, qui connaissent des difficultés d’emplois depuis plusieurs années, accusent une baisse de salaire. «S’ils s’orientent assez tôt vers la maîtrise d’œuvre d’exécution, ils peuvent retrouver de bons niveaux de rémunération », précise Anaïs Mathy.
 

Rémunérations stables dans le contrôle

Les métiers du contrôle technique de la construction et de l’expertise enregistrent des rémunérations stationnaires depuis quelques années. « Les niveaux de rémunération sont un peu en-dessous  des autres secteurs de la construction et notamment de la maîtrise d’œuvre. Les candidats privilégient l’évolution interne et les passerelles vers des métiers plus opérationnels ne se font pas aisément », explique Anaïs Mathy. Le jeune diplômé à bac+5 démarre au poste d’ingénieur-chargé d’affaires contrôle technique avec un salaire maximum de 28k euros. Les chefs de groupe et directeurs d’agence restent demandés. Le salaire d’un responsable d’agence démarre à 50-60 k euros, et peut dépasser 70k euros après cinq à quinze ans d’expérience. 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Vendeur : un métier qui recrute

Vendeur : un métier qui recrute

De nombreux postes dans l’immobilier et le logement social

De nombreux postes dans l’immobilier et le logement social

La double compétence, un atout pour les asset managers

La double compétence, un atout pour les asset managers

Interview de Christelle DARROUX-THIELE, DRH pôle énergie chez GCC (Génie Civil Construction) – forum EPT Decembre 2016

GRATUITMBA ou MS : Nos conseils pour faire le bon choix

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2671 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X